Porcheries Zéro Nuisance

Glossaire

Définition des principaux termes techniques. Chaque occurrence d’un mot du glossaire dans le site comporte un lien vers cette page.

  • Acides Gras Volatiles (AGV)

    Ils sont produits en grande quantité au cours des phases d’acidogénèse et lors des traitements thermiques. On identifie les composés allant de C1 à C8 ou C10, le plus connus étant les acides butyrique (odeur de rance) et valérique (odeur de sueur).

  • Age de boues

    Temps de séjour cellulaire des bactéries présentes dans le système biologique. Ce paramètre est facilement contrôlé par des purges journalières de boues.

  • Ammoniac

    Gaz toxique très soluble dans l’eau, irritant et corrosif pour la peau, les yeux et le système respiratoire.

  • Bande

    Groupe de porcs (72 porcs) qui rentrent à la porcherie pour une période d’engraissement qui peut varier entre 90 à 120 jours.

  • Biosep

    Procédé de traitement biologique aérobie applicable aux effluents de types Industriels et Municipaux. Solution innovante développée par Veolia Eau Solutions & Technologies, Biosep™ combine deux technologies éprouvées : (i) le traitement biologique par boues activées ou biomasse et (ii) la filtration par membranes immergées.

  • Colloïdale

    Solution qui contient en suspension des particules suffisamment petites (entre 2 à 200 nanomètres) pour que le mélange soit homogène. Les suspensions colloïdales sont intermédiaires entre les suspensions (particules de taille supérieure à 200nm) et les solutions vrais (particules de taille inférieure à 2 nm)

  • Compostage

    Processus de transformation des déchets organiques (déchets de cuisine, déchets verts et de bois, boues) par des champignons microscopiques.

  • DBO5

    Se réfère à la quantité d’oxygène requise sur une période de cinq jours pour dégrader la matière organique présente dans un litre de liquide. Par example, pour un échantillon de lisier brut, la DBO5 peut être aussi élevée que 6000 mgO2/L comparativement à une valeur de 1 mg/L pour un échantillon d’eau provenant d’une rivière non polluée (Sevrin-Reyssac et al., 1995).

  • Demande biologique en oxygène (DBO)

    La DBO est la quantité d’oxygène nécessaire pour dégrader la matière organique décomposable lorsque présente dans l’eau ou un mélange liquide comme le lisier.

  • Demande chimique en oxygène (DCO)

    La DCO est la quantité d’oxygène nécessaire pour oxyder complètement la matière organique présente dans un échantillon et celle -ci est déterminée à l’aide d’un oxydant puissant. L’unité de mesure est généralement le mg/L.

  • Dénitrification

    La dénitrification est un processus par lequel les bactéries transforment les composes azotés (NO3- et NO2-) en composés à moindre oxydation comme l’azote gazeux (N2). Cette réaction est réalisée en conditions d’anoxie et en présence de matière organique facilement biodégradable.

  • Le lisier de porc

    Résulte de l’ensemble des déjections animales et des eaux de lavage d’une porcherie. Le lisier est très chargé en matières en suspension et riche en éléments fertilisants, surtout en azote ammoniacal, phosphore, etc.

  • Matières En Suspension (MES)

    Les matières en suspension (MES) représentent le matériel, organique ou inorganique qui est en suspension mais qui n’est pas en solution dans le lisier, les boues ou les liquide étudié. Les unités utilisées pour caractériser les MES sont g/l.

  • Matières humides (MH)

    Matières organiques et minérales hydratées.

  • Matière organique (MO)

    Matière carbonée provenant des êtres vivants ou non. Essentielle pour la synthèse des bactéries. Se présente sous deux formes : dissoute ou particulaire, entraînant des comportements de sédimentation différents. Quantifiable par des techniques normalisées (DCO, DBO).

  • Matières sèches (MS)

    Quantité total de matières sèches (dissoutes et solides) après séchage à 105°C. Le pourcentage de matière sèche est le ratio entre le poids de la matière sèche et le poids de la matière non-sèche (hydratée). L’unité utilisée est généralement g/L.

  • Matières Volatiles en Suspension (MVS)

    La fraction des solides volatiles est un autre paramètre qui permet d’évaluer le contenu en matière organique d’un échantillon de fumier/lisier ou une boue. La valeur des MVS est exprimée en pourcentage des MES sur une base de masse (%), ou sur une base massique pour un volume donné de matériel évalué (g/L).

  • Microfiltration

    Procédé de séparation utilisé pour isoler les matières en suspension ou les huiles émulsifiées dans les liquides. La séparation se fait sur la base de l’exclusion de particules. Le seuil de coupure varie entre 0,1 à 1 µm.

  • Nitrification

    Réaction biologique qui vise à la transformation de l’ammonium (NH4+) en nitrate (NO3-). Deux étapes sont identifiées, la première appelée nitritation (nitrosomonas) et la deuxième, la nitratation (nitrobacter).

  • pH

    Le pH est la mesure de l’acidité d’une solution. Une solution qui a un pH de 7 est neutre c.à.d. qu’elle n’est ni acide ni alcaline. Les valeurs de pH qui sont inférieures à 7 indiquent que le liquide est acide, lorsque les valeurs sont supérieures à 7, le liquide est alcalin.

  • Triméthylamine (TMA)

    La TMA a pour formule C3H9N. Elle est dérivée de l’ammoniac dans laquelle 3 groupes –CH3 ont remplacé ses trois hydrogènes. La TMA se trouve systématiquement dans toutes les analyses des effluents gazeux ou liquides provenant des déjections animales. Ces amines sont présentes au moment de la déjection.

Haut de page